icon
Rouge - Bourgogne

Beaujolais-Villages, 2020 - Maison en Belles Lies

20,00 €
12 bouteilles disponibles- tirage limité à 2 500 bouteilles

Cépages ou variétés de raisins Cépages : Gamay

Ce Beaujolais-Villages a été vinifié en macération traditionnelle et non en carbonique, comme souvent dans la région. Un rouge, issu de vignes en sélection massale, âgées de 115 ans, d'une très grande profondeur, qui propose des arômes de fruits rouges et noirs très confits, de réglisse, avec des tanins fondants. À déguster Entre 14° et 16°, sur une viande rouge, un plat en sauce, un gibier.

Se garde 5 - 8 ans - Alc : 13°- Contenance : 75 cl

Livraison rapide et pratique en France et à l'étranger
Livraison de 9,90€ à 30€, gratuite dès 350€
Paiement & transport sécurisés

Fiche technique

  • Cépage(s) : Gamay
  • Appellation : Beaujolais-Villages
  • Contenance : 75 cl
  • Taux d'alcool : 13°
  • Méthode de vinification : 18 mois d'élevage en fûts
  • Age des vignes : 115 ans
  • Récolte : Manuelle
  • Type de sol : Granite
  • Altitude des vignes : 450 mètres
  • Surface : 2,9 Ha
  • Rendement de la production : 50 Hl/Ha
  • Méthode de filtrage : Non-filtré

Le naturomètre

Le Naturometre

Les vins qui rassemblent
Amoureux des vins naturels et buveurs moins initiés pourront se retrouver ici, grâce à un profil oscillant entre vin naturel et "traditionnel", mais qu'importe, c'est bon et leurs goûts mettent tout le monde d'accord !

  • Label(s) : Agriculture Biologique
  • Taux de soufre : Sans sulfites ajoutés
  • Vin perlant : Non perlant
Maison en Belles Lies
LE(s) Vigneron.ne.s

Maison en Belles Lies

La Maison en Belles lies a été fondée par Pierre Fenals, vigneron installé à Saint-Aubin, qui produit des vins biodynamiques et naturels absolument magnifiques ! Pierre fait dans un premier temps des études en chimie organique et biochimie moléculaire, il bosse dans des laboratoires pharmaceutiques en région parisienne. Par la suite, il va aider sa femme qui travaille dans le domaine de la mode. Amoureux du vin et intrigué par les travaux de Rudolph Steiner sur la Biodynamie, c’est à l’âge de 52 ans qu’il décide de tout quitter pour s’inscrire au lycée...