VIGNERON.NE(S)

Domaine de la Gapette

Vigneron : Victor Blondin
Région : Beaujolais
Ville : Saint-Étienne-des-Oullières
Encépagement : Gamay, Chardonnay
Terroir : Sable, Granite
Surface domaine : 4,2 ha
Certification : Agriculture biologique
portrait

C’est au pied du mont Brouilly que Victor Blondin s’est installé, en reprenant le le domaine de la Gapette, domaine familial depuis 5 génération. Pour la petite histoire, la Gapette c’est la casquette des années 30, notamment portée par les vignerons du Beaujolais pour se protéger du soleil pendant les vendanges ou du vent en hiver.

Victor Blondin n’avait pas comme vocation première la vigne, puisqu’il est docteur en pharmacie, mais décide en 2013 de se lancer dans l’aventure viticole, aidé par un cousin. Aujourd’hui, Victor peut se targuer de faire partie des vignerons qui ont le vent en poupe dans le Beaujolais, région pionnière des vins naturels.

En appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages, le domaine de la Gapette s’étend sur 4,2 hectares à Saint-Étienne-des-Oullières, proche du mont Brouilly, sur des sols sablo-granitiques pour les Gamay et sablo-argileux concernant les Chardonnay, avec des vignes quasi centenaires pour les plus vieilles.

Le domaine de la Gapette est engagé dans une démarche respectueuse des rythmes naturels de chacune de ses parcelles, avec la ferme volonté de travailler proprement, notamment par un enherbement naturel : « toutes les parcelles bénéficient d’une faune et d’une flore variées pour garantir un équilibre naturel » nous rappel Victor Blondin.

Récompense pour ce travail méticuleux, le domaine de La Gapette est certifié en agriculture biologique en 2018. Lors des vendanges, la récolte est entièrement réalisée à la main respectant la traditionnelle vinification en grappes entières, typique du Beaujolais.

En cave, s’en suit une maturation et une sélection parcellaire pour conserver l’esprit du terroir de chacune des cuvées du domaine, avec une macération semi-carbonique pour les rouges. Les vins ne connaissent aucun intrant, aucun n’ajout de soufre (et ça tient bien), pas de filtration, la fermentation se fait le plus naturellement possible grâce aux levures indigènes.

Autant vous dire qu’avec Victor, c’est propre et en plus, c’est bon ! Les jus donnent des rouges aux arômes de fruits rouges un peu bonbon, frais et gouleyants. Les blancs sont frais et croquant avec une belle matière en bouche. Que du plaisir !

La région

Coup d'oeil sur Saint-Étienne-des-Oullières