VIGNERON.NE(S)

Les raisins suspendus - Terres du Gaugalin

Vigneron : Angela Weidner et Maxime Aerts
Région : Rhône
Ville : Saint-Sauveur et Saint Alexandre
Encépagement : Grenache, Carignan, Cinsault, Clairette Blanche, Mollard, Barbaroux, Muscat…
Terroir : Sable, Limon, Calcaire, Marne, Alluvion
Surface domaine : 5 ha
portrait

Un couple, deux vignerons et deux domaines !

Angela et Maxime se sont tous les deux reconvertis aux métiers de la vigne et du vin « pour le respect du vivant, et par amour du goût. »

L’aventure commence en 2018, ils s’installent dans un premier temps à Saint-Alexandre dans le Gard, pour y créer les Terres du Gaugalin . Ils prennent ensuite la décision de reprendre un peu de vignes dans les Hautes-Alpes, dans le massif de l’Embrunais à 4 heures de route ! Ils font naître là-bas Les Raisins Suspendus.

TERRES DU GAUGALIN, GARD-RHODANIEN

C’est donc à Saint-Alexandre, que le domaine Les Terres du Gaugalin est implanté, avec 3 hectares de vieilles vignes plantées dans les années 70 en terrasses, sur des collines qui dominent la vallée du Rhône. Le terroir est composé de sols sablo-limoneux sur roches calcaires. Il permet l’épanouissement du Grenache, Carignan, Cinsault et Clairette Blanche, qui servent à produire les rouges et blancs du domaine, dont la production ne dépasse pas les 4000 bouteilles pour l’année 2020 ! On remercie le gel sur le passage…

La philosophie d’Angela et Maxime pour cultiver leurs raisins, c’est avant tout le respect du vivant. Le domaine est entièrement travaillé selon le cahier des charges de l’agriculture biologique. Pas de produit chimique ici ! Les vendanges se font manuellement tout naturellement. 

En cave, la philosophie ne change pas de celle employée dans les vignes. Un travail propre dans lequel tout intrant œnologique est banni, même le souffre ! On est sur une méthodologie zéro ici. Concernant l’élevage des vins, il se fait en barriques et en cuves sur environ six mois, avec un repos en bouteille de la même durée. Les jus ne subissent aucune filtration avant la mise en bouteilles.

LES RAISINS SUSPENDUS, HAUTES-ALPES

En 2020, le couple prend la décision d’explorer un nouveau terroir, celui des Hautes-Alpes, afin d’y créer un autre vignoble, Les Raisins Suspendus.

Ces deux amoureux de la montagne ont été attirés par les conditions climatiques et le profil géologique de la région pour y élaborer leurs vins.

Les parcelles sont situées entre 800 et 1000 mètres d’altitude, sur des coteaux qui surplombent la Durance, avec des parcelles constituées de terres principalement calcaires, composées de marnes et d’alluvions héritées de la dernière grande glaciation. Il s’agit de vieilles vignes à l’abandon, qu’Angela et Maxime se sont évertués à restaurer. Les anciens propriétaires s'en servaient encore récemment pour y produire leur propre vin.

Notre couple de vignerons considère ces parcelles de vignes comme un « écosystème à part entière et vivant ». Le travail de celles-ci se fait naturellement en agriculture biologique, avec un enherbement maîtrisé, des vendanges évidemment manuelles et une vinification sans intrant, à l’image de leur premier domaine.

Concernant les cépages, il s’agit de vielles vignes complantées et composées de Grand Noir, Barbaroux, Mollard, Grec Rose, Muscat, Cinsault, Caladoc, Grenache… Angela et Maxime font encore des recherches sur une partie des parcelles pour en connaître l’origine ! Une jolie palette de cépages pour composer le rouge et le pétillant qui sont produits avec ces raisins.

Deux domaines aux profils très différents qui donnent une belle diversité gustative dans les jus. Des vins d’élevages d’un côté, de fruit de l’autre, des Pet’nat… Impossible de s’en lasser ! Les deux jeunes vignerons ne s’arrêtent pas là, ils s’agrandissent avec la plantation de nouvelles parcelles d’un cépage autochtone, le Mollard (qui signifie Petite montagne) et d’autres cépages d’origine alpine comme la Mondeuse Blanche et le Persan. On a hâte !

La région

Coup d'oeil sur Saint-Sauveur et Saint Alexandre