icon
VIGNERON.NE(S)

Olivier Renard

Vigneron : Olivier Renard
Région : Beaujolais
Ville : Villié-Morgon
Encépagement : Gamay
Terroir : Granite
Surface domaine : 3,3 ha
Certification : Demeter

L'histoire

Olivier Renard s’est installé avec sa famille en 2017, à Villié-Morgon, pour y entreprendre l’activité de vigneron, mais également de chambres d’hôtes dans une superbe bâtisse (si vous êtes dans le coin, foncez c’est super chouette !). Lors de notre rencontre, le soleil est au rendez-vous, on s’installe dans le jardin de la belle propriété avec les quatre cuvées qu’Olivier souhaite nous faire découvrir. On goûte, il nous parle du domaine et cette volonté de faire des vins authentiques et paysans :

« Pour moi, le vin c’était le fric, les châteaux, j’avais envie d’autre chose »

Les vignes du domaine sont âgées de 50 à 70 ans et situées sur les appellations Morgon et Beaujolais-Villages, entre 480 et 580 mètres d’altitude. On comprend mieux la fraîcheur omniprésente dans les vins d’Olivier Renard. Intégralement planté avec du Gamay, le cépage emblématique de la région, le terroir est principalement constitué de Granite qui abonde dans la région.

Olivier Renard n’a jamais imaginé employer une autre doctrine que celle du respect de ses terroirs, en appliquant dans ses vignes un travail acharné, avec la ferme volonté de laisser une place au vivant. Les sols sont travaillés exclusivement au cheval et soignés sans produits de synthèse, avec quelques préparations biodynamiques. Les parcelles de Morgon sont en bio depuis plus de vingt ans et le reste des vignes en conversion dès son installation en 2017. Le domaine est désormais certifié Demeter depuis 2020. L’intégralité des vendanges est réalisée bien évidemment à la main.

En cave, cette volonté de faire des vins propres reste la norme, les vinifications se font le plus naturellement possible. Le jus est issu d’une macération semi-carbonique en cuve béton, avant d’être extrait lentement dans un pressoir vertical et élevé en fûts pendant 6 à 12 mois. Aucun intrant n’est utilisé pendant la vinification et l’élevage, juste un peu de soufre naturel de mine (Oui ça existe) avant la mise en bouteille. Une technique qu’Olivier Renard élabore avec d’autres vignerons et qui reste encore méconnue. Les levures sont indigènes, aucun collage ni filtrage, dans l’esprit de conserver l’authenticité des vins.

Nous avons été conquis, tant par cette dégustation que par Olivier Renard, un vigneron avec des valeurs qu’on a envie de partager avec vous. Ses vins sont à l’image du travail accompli au domaine, authentiques et sans artifices. Des rouges de fruits aussi profonds que frais, gourmands comme pas possible !

La région

Coup d'oeil sur Villié-Morgon