VIGNERON.NE(S)

François Saint-Lô

Vigneron : François Saint-Lô
Région : Loire
Ville : Berrie
Encépagement : Chenin, Pinot d'Aunis, Cabernet Franc, Grolleau, Gamay
Terroir : Craie Tuffeau, Sable, Argile, Silex
Surface domaine : 4 ha
portrait

Vous avez surement entendu parler de François Saint Lô, le célèbre vigneron de l’émission Punkovino sur Arte, qui vinifie ses vins dans des grottes troglodytes. Un lieu incroyable qui vous laisse de marbre en y pénétrant !

François Saint Lô est né en Normandie, il fait un BTS viticulture-œnologie en alternance au lycée viticole de Montreuil-Bellay. Après sept ans à voyager dans le monde entier, il croise la route de défenseurs du vin naturel qui vont le guider dans sa volonté de faire des vins vivants. Il prend la décision de s’installer en Anjou, dans le petit village de Berrie, après des passages chez Olivier Cousin de Martigné-Briand et Éric Dubois du Clos Cristal à Saumur.

En vigne, François Saint Lô privilégie le travail du végétal et utilise des techniques traditionnelles et manuelles, dans le plus pur respect de l’agriculture biodynamique. Le travail des sols se fait avec une jument Cob Normand, afin d’éviter les tassements et exaucer sa passion pour les chevaux. Il cultive sur 4 hectares du Cabernet Franc et Pinot d’Aunis pour les rouges et du Chenin pour les blancs. Les trois cépages prennent racine sur les terroirs de craie tuffeau, de sables et argiles à silex qui caractérisent la région. François a une petite activité de négoce en parallèle, où il achète du Grolleau et du Gamay, pour faire ses petites cuvées de printemps, en attendant les longs élevages des raisins qu’il cultive.

Après les vendanges, les grappes entières de raisins macèrent pendant une dizaine de jours dans les cuves fermées. Les blancs, eux, sont lentement pressés.

Les élevages avec François Saint Lô, c’est un travail sur le temps. Selon les millésimes, il souhaite une durée d’élevage de minimum 24 mois, jusqu’à 36 mois selon leur sensibilité. Jamais satisfait, il aimerait prolonger jusqu’à 48 mois certains millésimes ! Oui ça fait 4 ans… Pour se faire, il possède une batterie de fûts et quelques foudres qui habillent cette cave troglodyte chargée d’histoire. En regardant le sol, ou trouve aussi des amphores enterrées, que d’émotion ! Le mot d’ordre concernant la vinification, c’est le moins d’intervention sur les jus. Zéro soufre, zéro intrant, des levures naturelles, aucun filtrage ou collage pour la mise en bouteille. Un travail d’artisan.

Impossible de vous cacher que ça se ressent dans les vins de François. Des bombes de fruits avec des taux d’alcool assez peu élevés la plupart du temps. Les jus sont gouleyants et très profonds, des sans soufres droits et structurés avec une belle buvabilité. Un vigneron avec du talent et un avenir très prometteur !

 

La région

Coup d'oeil sur Berrie