VIGNERON.NE(S)

Maison en Belles Lies

Vigneron : Pierre Fenals
Région : Bourgogne
Ville : Saint Aubin
Encépagement : Chardonnay, Aligoté, Pinot Noir, Gamay
Terroir : Marnes, Granite, Calcaire, Argile
Surface domaine : 9 ha
Certification : Agriculture Biologique

L'histoire

La Maison en Belles lies a été fondée par Pierre Fenals, vigneron installé à Saint-Aubin, qui produit des vins biodynamiques et naturels absolument magnifiques ! Pierre fait dans un premier temps des études en chimie organique et biochimie moléculaire, il bosse dans des laboratoires pharmaceutiques en région parisienne. Par la suite, il va aider sa femme qui travaille dans le domaine de la mode. Amoureux du vin et intrigué par les travaux de Rudolph Steiner sur la Biodynamie, c’est à l’âge de 52 ans qu’il décide de tout quitter pour s’inscrire au lycée viticole de Beaune. Il travaille pendant 7 ans dans différents domaines pour se perfectionner, notamment chez Emmanuel Giboulot, l’un des pionnier de la biodynamie dans la région Bourguignonne. En 2008, il achète quelques hectares de vignes et s’installe en 2009 à Saint-Aubin, où il crée la Maison en Belles Lies.

Aujourd’hui, Pierre Fenals procède un peu moins de 10 hectares, intégralement travaillés en biodynamie, labourés, sans produits chimiques et labélisés Agriculture Biologique. Il dispose de vignes en Bourgogne, dans les alentours de Beaune, mais également dans le Beaujolais. Il travaille sur un grand nombre d’appellations pour le bonheur de tous : Aloxe-Corton, Corton Charlemagne, Hautes côtes de Beaune, Maranges 1er Cru, Monthelie, Santenay, Beaujolais… Pas de quoi s’ennuyer ! Du coup, Pierre Fenals travaille une mosaïque de terroirs incroyablement variée et composée de Marnes, d’Argiles, de Calcaire, de Granite… et tout cela sur des vignes âgées de 30 ans, jusqu’à 115 ans pour les Beaujolais ! Certaines parcelles se trouvent à presque 400 mètres d’altitude. On ne vous cache pas qu’avec un terroir aussi riche et un travail à la vigne aussi rigoureux, les vendanges sont naturellement manuelles et faites dans des petites caisses de 20 kilos.

Quand on arrive dans le Chai du domaine, on comprend le boulot qui est réalisé pour faire ces très grands vins. Un dédale de vieux fûts nous accueille dans cet immense entrepôt. Pierre Fenals dispose également d’amphores et d’ovoïdes pour les élevages. Aucune chaptalisation, pas de filtrage ou de collage et des levures intégralement indigènes. Le soufre est très peu utilisé, voir banni sur beaucoup de cuvées. La mise en bouteille se fait par gravité pour ne pas perturber les jus lors de cette opération toujours délicate. Les élevages sont assez longs au domaine, entre 12 et 24 mois.

A chaque dégustation, c’est une véritable découverte gustative, tant les vins de la Maison en Belles Lies sont profonds, complexes et synonymes de leur terroir. Assurément des grands vins de Bourgogne !

La région

Coup d'oeil sur Saint Aubin